jeudi 29 janvier 2015

Pfffiou j'ai bien mérité d'aller me coucher, moi !

levée 6h45

petit déj des Grands
s'assurer que le Grand part à l'heure
faire vite un saut sur le blog pour vérifier et publier mon dernier article portage (l'excellente review du mei-tai Liliputi, pour celles qui l'auraient loupé)
amener la Grande, mais plus petite, au bus scolaire
débarrasser nettoyer la cuisine
ouvrir tous les volets
parler avec son BB, jouer avec elle, la nettoyer, l'habiller
ranger les chambres, literie, linge repassé, linge qui ne va plus, linge qui va aller, nouvelles chaussures que j'avais carrément oubliées
étendre le linge, ramasser une lessive,
décrasser des couches lavables
nourrir les poules dehors,
parler de la météo, expérimenter la pluie avec BB Koala

préparer le repas de midi (à midi, pour une fois)
admirer la dextérité de BB Koala qui sort toutes les casseroles pour en refaire une pile parfaite sur le carrelage puis s'en aller
servir le repas, manger, re-débarrasser; re-nettoyer
s'autoriser un petit café, mais trop petit, sans profiter
thebookofmum
lire avec BB Koala,, et parler, beaucoup, toujours !
traduire un article en portugais , réfléchir au milieu de deux comptines et en même temps qu'une tétée
voir qu'il est déja l'heure de partir, habiller BB Koala qui dort
sortir chercher Grande Fille à l'école
et dans la foulée, Grand Fiston au collège
sous la pluie, sous le froid
rentrer, superviser le goûter, et les devoirs,
préparer le repas, éplucher, mettre au four,
affronter la énième crise de mécontentement de son Grand pour qui rien ne va jamais,
accueillir son Clyde chéri bien fourbu de sa journée
lui parler de ce décès que l'on a appris ce matin
vérifier que rien ne brûle, qu'on mangera à l'heure
rappeler de faire les cartables, et de préparer les habits pour demain

Manger dans une ambiance de plomb, puis finir dans une ambiance légère
Être tellement fatiguée que l'on voulait se contenter d'une simple image pour résumer cette journée, mais ne pas pouvoir résister....


Je ne sais pas vous, mais moi si ça continue je vais dormir debout !
BONNE NUIT !

ma page fb, c'est  


Meï-taï Liliputi



meitai mei-tai meï-taï Liliputi babywearing portage rembourrés à portée de bisous
meitai mei-tai meï-taï Liliputi babywearing portage rembourrés à portée de bisous
Liliputi est une marque hongroise particulièrement connue pour ses manteaux de portage, ses bottines souples et"pocket belt". Mais Liliputi, ce sont aussi des meï-taï, pour ceux qui aiment un portage un peu plus simple qu'une écharpe tout en évitant la case "préformé".
meitai mei-tai meï-taï Liliputi babywearing portage rembourrés à portée de bisous
Le meï-taï de Liliputi est un modèle à bretelles rembourrées, non-déployables. Il est en coton certifié Oeko-tex 100, et proposé en un grand choix de couleurs et de motifs. Ici, il s'agit du coloris "Roundabout". Bretelles rembourrées /bretelles déployables, le choix dépend aussi du ressenti de chaque utilisateur. Pour ma part, j'aime les deux, pour des raisons différentes mais j'aime bel et bien beaucoup les deux. Le côté "facilité d'installation" des bretelles rembourrées est notamment très pratique.
Il permet un portage ventral et dorsal.



                        A la réception, j'ai aimé de suite son tablier légèrement rembourré. Certes, cela change du tissu d'écharpe stricto sensu, mais cela donne une impression de confort agréable. Le tablier n'en est pas rigide pour autant, et comporte en son haut une petite bande scratch destinée à recevoir la capuche amovible. (mais cette bande est recouverte de tissu pour le reste du temps).


meitai mei-tai meï-taï Liliputi babywearing portage rembourrés à portée de bisousLes bretelles sont cousues dans le prolongement du tablier. Elles mesurent  10 cm de large (11 à la base, sur l'épaule) et sont rembourrées sur 40 cm env. de long pour le confort des épaules, pour une longueur de 2 m au total. Cela permet largement une finition poitrine pour celles qui aiment, comme moi. Les bords sont coupés droit, ils n'ont pas de pointe mais vu la longueur, je trouve que cela ne gêne pas le nouage. Les pans sont assez épais et vont garantir le soutien du Bb, par déploiement sous les fesses, au fur et à mesure que son poids augmente.

La ceinture mesure 2 m de longueur également, dont 75 cm rembourrés pour le confort du porteur. Pas de clip, pas de boucle, elle se noue simplement autour de la taille.

meitai mei-tai meï-taï Liliputi babywearing portage rembourrés à portée de bisous
Bébé
meitai mei-tai meï-taï Liliputi babywearing portage rembourrés à portée de bisousLe tablier lui-même mesure 32.5 cm de large, et n'est pas réglable. On ne peut donc pas régler le tablier en hauteur, ni, surtout, réduire l'assise. Sur la notice du fabriquant, il est indiqué que le Mei-tai  convient dès la naissance et jusqu'à 15kgs. Or, en raison de l'écartement insuffisant des hanches, il n'est pas conseillé de placer un nouveau-né ou un nourrisson dans une largeur d'assise de 32 cm. Par conséquent, il est préférable d'attendre  3/4 mois (selon les bébés), qu'il ait un écartement naturel des cuisses suffisant (le tablier étant très souple, il se plie et se "rétrécit" naturellement entre les jambes pour s'adapter à la largeur du porté. Une très bonne surprise !

oire + selon les bébés). Une amie a testé le MT Liliputi avec son petit garçon qui va avoir 4 mois et mesure 68 cm. Ce bonhomme a un écartement suffisant pour ce MT et s'est senti tout de suite très à l'aise. En outre, nous avons constaté que

meitai mei-tai meï-taï Liliputi babywearing portage rembourrés à portée de bisous
bambin sans bretelles
meitai mei-tai meï-taï Liliputi babywearing portage rembourrés à portée de bisous
bambin avec bretelles
A l'inverse, le tablier ne faisant que 32.5 cm de large, il est trop étroit pour un bambin. Ma BB Koala fait 86 cm et ses cuisses ne sont plus soutenues du tout par le tablier qui lui arrive au bord des fesses.Ce qui est dommage car en hauteur le tablier convient encore bien. Par contre, cette largeur insuffisante peut être compensée par les bretelles du mei-tai. En  passant les pans sous les cuisses et fesses pour le nouage, le problème est réglé, l'assise est correcte, les jambes soutenues, le portage physiologique et confortable.

meitai mei-tai meï-taï Liliputi babywearing portage rembourrés à portée de bisous
capuche amovible
meitai mei-tai meï-taï Liliputi babywearing portage rembourrés à portée de bisous Il y a des passants sur le haut des bretelles pour fixer la capuche. Quand BB est installé au dos, il est facile de fixer la capuche sur les bretelles devant (en ayant pris soin de fixer la capuche avant d'installer le MT), par contre si BB est porté devant, il faut être assez souple pour passer les bras derrière, mais on peut au moins attacher au premier passant.
Les coutures de ce Meï-taï sont très soignées, il n'y a rien à redire sur les finitions, et les motifs font tout simplement l'unanimité (mon choix a été difficile !).

J'utilise le mei-tai lorsque je suis pressée, que BB koala veut être portée mais que je sais qu'elle voudra probablement vite redescendre et remonter). J'aime l'installer sur moi au préalable , sinon il n'est pas encombrant dans son petit sac en coton. C'est un porte-bébé robuste tout en étant léger, pratique et très rapide d'installation.
On peut reprocher à ce MT de ne pas servir "assez longtemps, il est clair que ce n'est pas un format " bambin". , Néanmoins, rares sont les MT qui font toute la vie de votre porté. En outre surtout, les MT plus évolutifs ont également un tarif plus élevé. Le meï-taï de Liliputi a un tarif très accessible puisqu'il coûte moins de 60 €. Un investissement moindre pour un MT agréable et utile, confortable et tout de même évolutif.
Vous trouverez ce meï-tai, ainsi que les autres produits de la marque Liliputi, chez A portée de bisous ..

ma page fb à moi, c'est

mercredi 28 janvier 2015

"Maman maman, on peut faire une receeette ?"

C'est une question, presque une supplication qui revient presque chaque semaine dans la bouche de mes Grands. Ils arrivent en courant , savent qu'on a du temps (mercredi, samedi généralement) et me demandent alors, mains jointes, yeux de biche , et en choeur : "maman, Maman, on peut faire une receeeeettte ?" Je déteste leur dire non, mais quasi à chaque fois heureusement, je dis oui.

Cela fait des années qu'ils me demandent ça, et outre le plaisir de partager ce moment ensemble (et le plaisir dans leurs yeux), je vois aussi l'évolution au fil des ans.

Il y a 2-3 ans, lorsqu'ils se lançaient dans une "recette", pour schématiser, je retrouvais une cuisine dévastée. Une table recouverte de farine, de coquilles d'oeufs, du sucre, des cuillères dégoulinantes, avec un peu de chance c'était pareil par terre.
Néanmoins, j'ai toujours préféré adapter l'activité à leur âge , leurs capacités que les en priver.
Car une activité "cuisine" c'est comme une activité transvasement, cela va capter leur attention, leur apprendre un tas de choses, mettre leurs sens en action, et c'est une activité qui évolue avec leurs capacités.

Voici quelques conseils et observations avec mes 3 pouet-pouet (et accessoirement, tous les autres enfants avec qui j'ai eu le plaisir de faire de la cuisine, que ce soit professionnellement en école maternelle ou à titre perso) :
Tout d'abord, cela peut paraître bête, mais assurez vous que votre pouet-pouet a envie de faire de la cuisine . Ce n'est pas grave de se retrouver seule devant sa pâte à gâteau si vous aviez prévu de faire ce gâteau, mais vous pouvez vous sentir plus déçue ou rancunière si vous avez fait cette recette "exprès" pour l'activité.

Dites leur quelle recette on va faire (ou bien laissez le choisir si c'est possible)

De préférence, sortez les tabliers (ou quelque chose pour le protéger) : moi je n'y pense jamais, mais après je suis bien embêtée avec les taches.

Ensuite, adaptez-vous à l'âge de votre pouet-pouet : c'est très bête aussi, mais essentiel : il est illusoire de demander à un bambin de faire la cuisine sans se salir, sans tripoter un peu partout, de savoir casser un œuf "correctement", etc ETC. Néanmoins, même petit, vous pouvez faire faire un tas d'étapes à votre bambin et il en sera ravi :

-sortir les ingrédients nécessaires (les lire, s'il sait lire)
-laver les aliments sous l'eau,
-verser farine/sucre dans le saladier,
-triturer à la main (si la recette le prévoit, pourquoi pas ;-) ), façonner des boules (même si elles ne sont pas rondes au final, ce qui compte c'est l'expérience sensorielle),
-mélanger les ingrédients, étaler la pâte au rouleau à pâtisserie,
-casser un œuf entier (vous pouvez le faire ensemble), (je vous rassure je ne fais pas mon listing dans l'ordre normal d'une recette, hein),
-graisser un moule avec du beurre (avec les doigts, ils adorent ça)
-couper les aliments qui le nécessitent , plus ou moins durs (là c'est le type de couteau qui va surtout évoluer) : BB Koala me demande souvent de m'aider à éplucher les légumes, maintenant. Je lui donne un petit couteau, le sien, il ne coupe pas vraiment, mais elle a intégré le geste et m'imite parfaitement, et avec plaisir.
-badigeonner 
Il y a un tas d'autres choses possibles, mais je ne peux pas toutes les lister, d'autant que la liste s'allonge avec l'âge de votre enfant ! (pour leur plus grand bonheur, et le nôtre)

Évidemment, plus votre enfant est jeune et plus son résultat sera "imparfait" et vous devrez achever la manipulation, mais c'est aussi et surtout comme ça qu'il apprend ! S'il n'a le droit de toucher à rien, il ne pourra pas mettre ses 5 sens en éveil , il ne :
- touchera pas les textures (les températures) avec ses mains
- sentira pas les odeurs
- ne verra pas les couleurs (des ingrédients, puis des mélanges)
- entendra des sons mais n'en connaitra pas l'origine (le robot, le fouet contre le saladier, la coquille d'oeuf qui se brise, le chocolat qu'on casse....huum)
- il sera sans doute aussi privé du plaisir du goût (ma Grande adore venir lécher le plat, et BB Koala elle ce qu'elle préfère c'est manger la pâte à pain crue)
 - il verra beaucoup moins ces étapes de transformation : en prenant plusieurs ingrédients distincts, on obtient un résultat complètement nouveau et différent de tous ces aliments.
- il n'aura pas la formidable occasion d'exercer sa motricité fine. Attraper du bout des doigts, saisir avec tout la main, contenir, étaler, piocher, .....que de manipulations !


Laissez les regarder ! Regarder de A à Z, regarder le chocolat en morceaux devenir une pâte lisse et fondue, le beurre faire pareil, le jaune se casser dans la pâte et la colorer, les blancs en neige qui ne tombent pas même quand on retourne le saladier, laissez les regarder la magie culinaire à l’œuvre !

Laissez les aussi apprendre de leurs erreurs. C'est en se trompant qu'on apprend, c'est en faisant que l'enfant apprend. Cela rejoint ce que j'ai dit plus haut et souvent, ils corrigent très vite là où ils se sont trompés, évidemment il faut leur dire, voire leur montrer. Mais quel plaisir de voir votre bambin ramasser la coquille tombée toute entière dans la pâte , la voir comprendre qu'il ne faut pas mélanger avant d'avoir tout enlevé !
C'est d'ailleurs vrai pour toute activité demandée à l'enfant, si on attend que le résultat soit parfait et qu'il soit vite fait, on fait tout à sa place, ...et l'enfant apprend beaucoup moins vite (et parfois alors on se plaint qu'il ne soit pas autonome, alors qu'on l'a toujours habillé parce qu'on n'avait pas le temps de lui laisser le temps...).

Mon Grand m'a aidé à faire le pain dès tout petit. A 2 ans, il connaissait par coeur la liste des ingrédients, c'était mon ptit assistant chef ;-) et me les listait quand je sortais la farine et le moule.
Ma Grande aime lécher les plats (mon Grand déteste ça).
BB Koala...aime toucher et porter les oeufs (et elle ne les casse pas ! d'où l'importance de leur faire confiance et les laisser expérimenter)


Un des avantages quand l'enfant grandit, c'est qu'il devient, évidemment, très autonome dans cette activité : lorsque mes Grands voulaient faire une recette en 2010, je leur donnais une liste restreinte d'aliments (pour faire l'activité seuls, j'entends) car je savais que le résultat ne serait "pas mangeable": ainsi, ils n'avaient pas le droit de prendre des oeufs (mais ils pouvaient prendre du bicarbonate pour faire lever la pâte). Surtout, ils aimaient mélanger un peu tout pour faire des expériences (mettre du sirop, des graines) donc je ne voulais pas gâcher, tout en leur permettant d'expérimenter.
En grandissant, ils ont pu faire une recette normale, et aujourd'hui ils aiment faire des petits fondants au chocolat , ils lisent la recette, sortent les ingrédients, les moules, les ustensiles, je ne fais que superviser (voire une fois, j'ai fait la sieste pendant ce temps) , mon Grand sait allumer et régler le four, (on peut aussi préférer intervenir à ce moment là) et cerise sur le gâteau (le privilège d'avoir des Grands) : ils rangent absolument TOUT après !!(ici une photo, de piètre qualité mais seul "vestige" que j'ai trouvé de l'activité cuisine des Grands "avant")
 Je vous avoue que la première fois que je suis rentrée dans la cuisine et que j'ai cherché -en vain- une trace de "l'activité cuisine", ça m'a fait tout bizarre ! Mais j'avoue que c'est un réel plaisir qu'ils aient acquis cette autonomie là, et qu'ils rangent et nettoient ce qu'ils ont sorti et sali. Après tout, même si cela allège mes tâches, c'est aussi une des composantes de l'atelier cuisine !

Voilà, je n'ai sûrement pas tout dit mais je pense (j'espère) vous avoir dit l'essentiel, je vous dis bonnes expériences, bon atelier, bon appétit !
et ps : j'ai beaucoup parlé "gâteau" car c'est souvent ce que l'on fait avec des enfants, mais vous pouvez décliner l'atelier avec tout type de recette, du repas quotidien à la soirée crêpes...(en parlant de ça, vous les faites sauter, vous ? nous oui, toujours !)

ma page facebook de mama'ternante débordée, c'est




dimanche 25 janvier 2015

la coupe menstruelle pour vos ragnagna, vous connaissez ?

En matière de protection féminine, il existe d'autres solutions que les serviettes hygiéniques jetables, et les tampons jetables eux aussi.

 Des solutions dites alternatives, qui permettent de sensiblement agir sur l'écologie, et qui de surcroît, sont souvent mieux tolérées par l'organisme : en effet, beaucoup de filles/femmes "ne supportent pas les tampons" (sans parler du syndrôme de choc toxique (SCT) évoqué dans les notices des tampons), et beaucoup ont du mal avec les serviettes hygiéniques, ça peut gratter, irriter, donner même de sérieuses affections cutanées, et en +...ça sent mauvais (tiens, la rime n'était pas programmée).
Comme beaucoup, j'utilise pour ma part des serviettes hygiéniques lavables. Je les ai cousues moi-même, je vous en ai déjà parlé, et j'en ai acheté récemment de plus jolies sur SeBIO, je vous en reparlerai bientôt. J'aime , j'adore, je suis ravie de ne plus rien jeter à la poubelle, et en + ma fille adore jouer avec (les propres, je vous rassure).
cup coupe menstruelle règles écologique économique flux serviettes hygiéniques alternative
Mais aujourd'hui, c'est des coupes menstruelles que je vais vous parler.  "Diva cup", "Moon cup" et autres jolis noms, hein kesako ? Je ne les utilise pas car je suis très satisfaite de mes SHL (serviettes hygiéniques lavables, donc ) qui de surcroît ne sont même pas encore défraîchies, et que pour l'instant je n'ai pas osé franchir le pas de cette nouvelle méthode (je ne suis pas très souple, pour faire simple). Néanmoins, je suis une convaincue et favorable à tout ce qui est durable, écologique et économique, et c'est donc avec plaisir que j'en vante les mérites et que je vais vous les présenter -un peu. D'ailleurs, j'ai la mienne.
cup coupe menstruelle règles écologique économique flux serviettes hygiéniques alternative
Ce sont de petites coupes flexibles (bah oui ils ne sont pas allés chercher un nom qui n'avait aucun rapport avec l'objet, quand même) en latex ou silicone que vous placez à l'intérieur de votre vagin, qui recueillent à l'intérieur le sang qui s'écoule (les menstrues, pour le coté pseudo-scientifique que j'essaie de donner à cet article) et qui ont une tige au bout, plus ou moins longue selon les modèles (et selon votre morphologie). Elles sont discrètes et généralement déclinées en deux tailles.

Elles sont réutilisables de suite (vous rincez et hop vous remettez) , durables (comme tout ce qui est lavable, elles peuvent durer plusieurs années) et plus gentilles que les tampons avec votre organisme puisqu' elles n'assèchent pas la flore vaginale. En outre, comme elles sont lavables, elles sont donc écologiques.

On trouve différentes marques et modèles, sur internet principalement mais on en trouve de plus en plus en magasin. On aura fait du chemin quand on les trouvera au rayon "hygiène intime" du supermarché ! Ceci étant dit, il n'est sûrement pas dans l’intérêt des industriels de faire de la publicité pour un produit d'environ 20 € en moyenne qui permet ensuite de ne plus acheter 360 tampons ou serviettes par an ! (sur une base de 5 tampons et/ou serviettes, utilisés pendant 6 jours, 12 fois par an).
cup coupe menstruelle règles écologique économique flux serviettes hygiéniques alternative
 Elles sont donc sacrément économiques !


"Mais comment on fait pour rentrer cette coupe dans le vagin", me demanderez-vous ?

Il existe différentes sortes de pliage, mais les notices ne mentionnent généralement qu'une sorte de pliage, le pliage en C.
Fort heureusement, le fabricant français FleurCup a eu la bonne idée de mettre des images animées pour vous montrer d'autres pliages  pour s'adapter aux morphologies, et aux différents flux.
Elles sont discrètes, fiables (aucune utilisatrice ne déplore de fuite, si la coupe est bien installée), permettent une grande liberté de mouvement et sont confortables (souvent, on oublie qu'on a la coupe en soi!);
La fréquence de retrait et nettoyage dépend de chaque femme, selon son flux, certaines la vident toutes les deux heures, d'autres une fois par jour seulement. Néanmoins, cela reste très pratique. En +, le sang n'étant pas au contact de l'air, votre vagin ne dégage pas d'odeur désagréable contrairement aux serviettes hygiéniques. Vous restez donc "fraîche".
Ah oui au cas où vous vous poseriez la question : la coupe menstruelle s'utilise aussi très bien la nuit !

Pour résumer un peu tout ça , je ne résiste pas au plaisir de vous mettre cette vidéo très marrante, qui achèvera de vous convaincre je l'espère . Une explication...pas très académique...mais très claire !

Bref, on peut toutes trouver au moins une raison d'adopter la " cup" ! Vous en trouverez chez maman natur'elle par exemple.



ma page fb est toujours là

jeudi 22 janvier 2015

pour ne pas avoir froid..portage indispensable..

Ceux qui me suivent sur Facebook le savent, BB Koala et moi, cette semaine , on est dans notre maison sans chauffage (une sombre histoire de parents étourdis qui n'ont pas pris le temps de vérifier de temps en temps la jauge de la cuve de fioul...hem). Ça a commencé samedi dernier, lorsque j'ai voulu prendre ma douche et que j'ai constaté que l'eau, même au maximum, était à peine tiède. Je ne vous dis pas mon soulagement de ne pas finir de me rincer les cheveux avec de l'eau glacée (les cheveux, et tout le corps dessous !). C'était pas drôle, mais c'était le we, on était tous les 5 , et on se tenait bien chaud, on se serrait .

Mais depuis lundi on est seules BB Koala et moi, et du coup, on passe nos journées à avoir FROID.
On a bien une cheminée, mais elle ne chauffe que le salon . C'est mieux que rien, et c'est qui nous a permis de ne pas déserter la maison, squatter chez des amis ou se ruiner à l'hôtel ! Mais il n'y a donc que le salon de chauffé;
.

Le reste de la maison est un frigo d'une centaine de m².

Résultat, on se gèle, et en + c'est très mauvais de passer d'une pièce chauffée à une pièce glacée.

Alors voici nos petites (ou grandes) astuces pour "tenir le coup". D'abord on accumule les couches de chaleur sur nous par le biais de nos vêtements. Moi par exemple j'ai en permanence une écharpe (une vraie cette fois, une petite) autour du cou. Je l'oublie même pour aller me coucher et rassurez vous, je ne me suis pas encore étranglée. J'ai aussi un petit haut d'allaitement qui est arrivé à point nommé. Je l'avais commandé chez SeBIO et il est arrivé quelques jours seulement avant le drame, et il est vraiment PARFAIT !! IL fait à la fois bandeau de grossesse (mais je peux vous assurer que malgré mon petit ventre, non je n'suis pas enceinte, d'ailleurs si vous pouviez toucher vous verriez bien que c'est tout flasque) et top d'allaitement. C'est un "tube" élastiqué en haut , tricoté en laine, du coup évidemment je m'en sers pour allaiter, mais je m'en sers aussi pour l'instant comme tricot de corps, je ne l'enlève jamais ! Je suis ravie de l'avoir reçu avant et pas après, il ne me quitte plus. En plus il est super pratique pour allaiter (mais je vous en reparlerai dans un article dédié). Pour rigoler, ma Grande aime imaginer que je le mets comme jupe (elle essaie de me convaincre pour cet été, et c'est vrai que ça va parfaitement bien), mais elle peut continuer de rêver longtemps !! Il ne me sert et ne me servira qu'à couvrir mon ventre (et mes seins).
Puis je mets un t-shirt, un pull (ou mon haut de pyjama jusqu'à midi car il garde la chaleur), et un gros gilet.

Pour BB Koala, je la laisse en pyjama. Ok, c'est pas forcément l'idéal pour le portage, mais voyez vous, d'une part ses pyjamas ne sont pas serrés, et d'autre part, entre avoir les pieds qui tirent un tout petit peu, et de l'air qui circule dans ses chevilles, sous le pantalon et tout, j'ai chosii. Là encore, le pyjama permet de garder la chaleur emmagasinée. Par dessus, elle a souvent une combinaison (sans pieds celle là).
Le hic avec BB Koala, c'est qu'elle passe son temps à retirer ses chaussons/pantoufles/grosses chaussettes anti-dérapantes.

La journée, elle est souvent assise sur moi, on se tient chaud, on lit des livres, j'écris des choses tandis qu'elle joue avec mon portable (à ce propos, j'aurais 15 millions de choses à dire mais là n'est pas le sujet !)

Mais ce qui nous tient le plus chaud, ce qui nous fait du bien autant au corps qu'au moral, c'est LE PORTAGE

bah oui, encore !! Mais quoi de plus logique !
meitai mei-tai Liliputi babywearing portage froid chaud porter bambin bébé
 MT Liliputi - Babywearing & More
Avec le portage, je lui donne ma chaleur, elle me donne la sienne. On se réconforte, on se tient super chaud, on est bien, on est heureuses. En + cela me permet de tester plusieurs moyens de portage reçus récemment. Je n'avais pas besoin de ce prétexte de froid pour porter BB Koala , mais le fait est qu'avec 11degrés dans la maison, je la porte à peu près non-stop. Dès qu'elle se lève le matin (6h45 ces derniers jours) - quoi de plus désagréable au réveil que d'entrer dans un frigo- , et jusqu'au soir. En +, je n'ai pas mesuré mais la température au sol ne doit pas être loin des 0/5 dégrés. Avec courants d'air s'il vous plait, étant dans une maison plutot vieille. Autant dire qu'on a le temps de "s'amuser" avec nos écharpes et autres porte-bébé.Je la préfère contre moi et loin des courants d'air, loin du sol.

podeagi froid hiver soleil chaleur portage babywearing
Podeagi Psicolor
Je n'ai pas vraiment de préféré, ils sont très différents donc je ne peux pas comparer.
 Le MT j'aime son coté pratique, vite installé (je n'ai pas de préformé à la maison). Papa Clyde aime lui aussi surtout pour sortir nourrir les poules.

écharpe extensible stretchy wrap portage hiver winter cold chaud babywearing
Écharpe extensible SlingLove
portage hiver froid stretchy wrap cold chaud réchauffer chaleur humaine
SlingLove
Le Podeagi, lui, outre le fait qu'il m'apprend à "réapprendre " (je vous en parlerai dans ma présentation ), j'aime ses couleurs ensoleillées, dès que je le regarde , le touche, l'installe, j'ai un sourire sur mes lèvres car il me fait penser au Portugal, mon pays de coeur , où il est confectionné ! Ses couleurs sont vives et très chaleureuses.
 L'écharpe extensible....c'est comme un vêtement de +. Un petit cocon où je glisse BB Koala pour qu'elle vienne se nicher contre moi. Et c'est là que je regrette de ne pas en avoir acheté une lorsqu'elle est née...
Je porte aussi avec deux autres choses, mais je ne voulais pas vous en parler ici, pas maintenant.

Bref, on se tient chaud dans cette maison froide, quand BB Koala n'est pas sur moi à téter, ou qu'on n'est pas parties en vadrouille quelque part (ce que je n'aime pas faire, car lorsque je reviens, le feu est éteint et il faut tout recommencer !)

Je me réjouis de n'avoir pas encore besoin de mettre un bonnet. Sur BB Koala, ça irait , mais sur moi, vous imaginez ? Ah ah ah .

Bon allez, je vais boire un café pour me réchauffer, et enlever les multi-couches de BB Koala pour lui changer Sa couche, je vous souhaite une bonne et chaude journée !

retrouvez moi sur Facebook


tu as 20 mois et je t'allaite...

Ton Frère, je n'imaginais pas l'allaiter 20 mois. Ta Soeur, j'espérais bien l'allaiter au moins 20 mois.
Toi...Point de pronostic, point de durée ni de limite, juste une envie, une évidence, toi la 3ème... Tout naturellement. Chaque allaitement est unique et a une histoire. Toi et moi on écrit cette histoire..Une histoire difficile, marquée par un RGO sévère que l'on n'a pas diagnostiqué tout de suite et qui t'aura fait tellement souffrir...et nous aussi, d'une autre façon.

Tu as 20 mois ,  tu n'es plus un bébé. Je n'ai pas vu le temps passer. Pourtant , tu as bien grandi.

Depuis longtemps pour téter, tu le demandes avec notre petit nom secret. Notre petit nom dans ta langue paternelle, même si tu aimes bien aussi dire "tété". Mais tu montres aussi mes seins de l'index, exactement comme tout ce qui t'intéresse. Quand tu te plantes devant moi, ou tires sur mon pull, aucun doute sur tes intentions. Tu veux téter et rien ne t'en fera démordre.
A ce propos d'ailleurs,  tu ne mords plus. Tu as grandi, tu as compris. Quand j'ouvre mon soutien-gorge et que mon sein apparaît, tu gigotes tu trépignes, tu t'exclames tu te réjouis. C'est rigolo, c'est surprenant, c'est attendrissant.
Mais parfois je te fais attendre parce que j'ai autre chose à faire d'abord et qu'à ton âge, tu ne vas pas pâtir de cette attente... Et alors sans que j'aie besoin de le dire , tu dis " après, après" et tu attends quelques minutes. Quelques minutes seulement. J'ai l'impression que pour toi, cette attente est assez difficile..et que tes "après, après" sont dits pour te rassurer.

 Tu as 20 mois et très souvent tu veux téter.... debout. Alors je me penche en avant et te retiens sous les bras car toi tu fais les jambes molles...et j'ai l'impression d'être un peu..un robinet, auquel tu viendrais boire quand bon te chante. C'est un peu ça, allaiter un bambin. Cette autonomie, cette liberté de mouvements qui gênent souvent ceux qui n'y sont pas habitués. L'image commune de l'allaitement c'est un bébé en madone, calme et..."bébé" . Qu'on installe bien couché, et qui ne bouge plus jusqu'à la fin. Un bambin change les codes, sait ce qu'il veut et choisit comment. Ce n'est pas moins bien, c'est juste différent. Et c'est craquant. Parfois un tout p'tit peu agaçant. Mais craquant et adorable quand même. 
Te regarder grandir , et te nourrir..t'apporter douceur, calories et nutriments, tout en te regardant gambader partout et parler tout le temps. C'est une grande joie, pour moi. C'est ce qui fait de moi la maman que je suis fière d'être.
Quand tu tètes, tu pratiques en ce moment la super alternance..passant d'un sein  à l'autre à une vitesse parfois déconcertante, et en disant " autre" à chaque changement. Autant te dire que je ne suis pas inquiète pour ton langage...ni ta détermination. 

allaitement allaiter maternage proximal bambin téter tétée long

Mais le plus drôle le plus...marquant, ce sont tes contorsions. Voilà bien longtemps que tu me touchais de partout avec ta main.. mettant tes doigts dans mon nez, tripotant mes cheveux, mon cou, mon collier, mon téton ! C'est une des conversations les plus fréquentes entre mamans allaitantes...."et toi, tu fais comment pour occuper ses petites mains baladeuses ?" Puis tu as commencé à faire des cabrioles, téter la tête en bas.. les fesses en l'air...une véritable gymnaste ! Tu est la 3ème alors je suis habituée. hi hi. Mais maintenant, ce que tu préfères, c'est observer tes pieds, les contempler, les faire voler ! Tu glisses ton pied sous mon pull, le fais ressortir dans mon encolure, tu admires, tu es contente...

Tu aimes aussi jouer avec mon sein, parfois tu commences à téter et puis soudain tu rigoles et commences à faire de gros "prout" en imitant des pets dessus...c'est très drôle et cela ne cesse de t'amuser ! J'avoue que c'est très drôle, ça.

Mais pas question de t'enlever le sein pour autant car...car au fond, tu es toujours un BB...mon BB Koala.
Quand tu tètes, je sais quand cela commence mais jamais quand cela finit. Tu t'installes et tu prends ton temps, tu as tout ton temps, d'ailleurs, ma belle, mon ange, mon  BB . Quand tu tètes, il est hors de question de t'enlever le sein de la bouche sinon tu pleures sans t'arrêter. Quand tu tètes, tu te blottis contre moi et tu aimes que l'on reste sans bouger. C'est Ton moment, NOTRE moment.
Quand tu tètes, tu aimes bien qu'on soit allongées et si tu me dis "dodo" en me montrant notre grand lit,alors je sais que c'est parce que tu sens la fatigue t'envahir et que tu veux téter et t'endormir. Mon sein est toujours ton marchand de sommeil à toi, mon lait la saveur que tu préfères...
Mon sein est ton réconfort lorsque tu es malade, ta seule nourriture d'ailleurs lorsque tu es épuisée, encombrée, occupée à lutter.. je te prends dans mes bras, te serre contre moi, tu têtes et tu t'apaises, et souvent tu t'endors..
Et puis je serai toujours émerveillée de te voir tenir mon sein à 2 mains pour le téter comme si c'était un objet précieux ....tu es belle, tu es si heureuse.. Je suis comblée.

  Tu es et seras toujours mon bébé, même si tu as 20 mois et que je t'allaite...encore.


-> ma page fb de mama'ternante passionnée et débordée, c'est ici

 

Pattes d'ours ou petits gâteaux aussi bons que les Kinder Délice

Vous connaissez les "Kinder Délice" ? Vous aimez ?
Et bien il se trouve que j'ai eu la chance de trouver une recette qui reproduit parfaitement le goût de ces gâteaux moelleux... Je suis ravie, car ça revient beaucoup moins cher, et c'est + sain !
La voici
Je ne la fais pas souvent car c'est calorique et un peu plus long qu'un gâteau ordinaire.

Néanmoins, c'est une tuerie (mais comme moi, si vous ne voulez pas prendre 3 kgs d'un coup, vous pouvez congeler) ! Vous pouvez les faire parsemés de poudre de noix de coco, ou nature ! (ou les deux, comme moi !)

Ingrédients :

pour le gâteau :
22 CS de lait (j'ai pesé pour une fois, cela fait env. 150g)
22 CS d'huile (fidèle à moi-même, j'ai oublié de peser)
22 CS de farine
20 CS de sucre (cela fait env.100 g)
4 oeufs entiers
1 paquet 1/2 de levure (ou du bicarbonate de soude)
2 paquets de sucre vanillé
de la poudre de noix de coco

Mélanger les oeufs, le sucre, ensuite ajouter la farine + levure, l'huile, le lait et le sucre vanillé.

Beurrer une plaque à pâtisserie et verser la préparation
Enfourner à froid, à 180 ° jusqu'à ce que cela soit cuit, c'est à dire environ 45 min (à chaud, 30 min).
Lorsque le gateau est cuit, le sortir du four, laisser refroidir, puis couper en dés.

pour la sauce au chocolat :
250g de sucre (ça peut être moins, j'ai mis 200)
200g de chocolat
1/4 de litre de lait. (je trouve que cela fait beaucoup de sauce au final, (cf ma photo en bas), à vous de tester une fois pour voir)

Faire fondre le chocolat noir dans une casserole avec 2 CS d'eau, puis ajouter le sucre puis le lait. Bien mélanger pour obtenir une sauce lisse. Arrêter le feu. (un conseil : évitez de faire chauffer le mélange au four micro-ondes. Je suis adepte de ce mode de chauffage, surtout pour le chocolat, mais au final l'amalgame se fait moins bien, et la sauce reste très liquide)

Tremper les dés dans la sauce et les rouler dans l'assiette de noix de coco. Moi je me facilite la vie, je saupoudre simplement par dessus !

Mettre au frigo
voilà la quantité d'une plaque à pâtisserie
et manger de préférence le lendemain.
Bon appétit !
(et résistez à la tentation de manger tout de suite, car c'est carrément meilleur une fois "figé" ! )

mercredi 21 janvier 2015

"des câliiins, le matiiin, j'en veux tout plein plein plein"

On est loin de vivre au pays des Bisounours, mais savourons quand même ! Je suis une mère câlins, et vous ?

mardi 20 janvier 2015

Hilla Slings, écharpe tissée à la main

hilla slings wrap diamond weaving pattern écharpe coton lin bambin handwoven
 Porter son enfant est une expérience enrichissante, passionnante, et qui vous ouvre toujours de nouveaux horizons. Je n'ai pas encore fait le tour des écharpes tissées (et je ne le ferai sans doute jamais !) que j'ai déjà la chance de découvrir  le monde fabuleux des écharpes tissées main grâce à une créatrice de talent, qui confectionne les écharpes Hilla Slings - Handwoven Baby Slings. en Finlande.

 Hilla Slings est une marque finlandaise d'écharpes de portage tissées main (le fameux "Hand Woven"), créée par Taru, maman porteuse enthousiaste et passionnée. Maman d'un bambin de 2 ans qu'elle a beaucoup porté depuis sa naissance, elle a fondé Hilla Slings en 2013.
D'ailleurs, Taru est passionnée par son métier et a participé cet automne à la Great competition of weavers 2014. Elle a fini dans le Top Ten avec une écharpe magnifique (d'ailleurs en vente) .

hilla slings wrap diamond weaving pattern écharpe coton lin bambin handwovenL'écharpe que j'ai reçue est une écharpe coton/lin (50/50) courte (elle mesure 3m10, pour 70 cm de large) au tissage diamant ("Timantti") de couleur rouge, blanche et grise, Le tissage diamant (on appelle aussi cela "l'armure nattée"), qui dessine ces losanges , permet une bonne élasticité du tissu en diagonale et une très bonne tenue. Les bords de l'écharpe sont ourlés et l'un d'entre eux comporte une étiquette de repérage du milieu, noire. L'écharpe est taillée en pointes d'une longueur de 25 cm. Le grammage de l'écharpe est de 290g/m², ce qui n'est pas peu, pourtant on ne le ressent pas.
hilla slings wrap diamond weaving pattern écharpe coton lin bambin handwoven
Les écharpes Hilla Slings sont livrées avec une note de la créatrice faisant part de son plaisir pour les feed-back et rappelant, entre autres, les consignes d'entretien propres à chaque type de tissu (lin, soie, laine, coton)
Les écharpes sont lavées avant envoi, ce qui permet de les utiliser tout de suite. Ma première surprise à l'ouverture du colis fut double : une écharpe tissée main..., et une écharpe en lin. Dans le handwoven , chaque écharpe est unique et dépend de la tisserande, des matières premières utilisées, de la tension des fils... (pour plus de détails sur les écharpes tissées main, voir ici).
C'est ce tissé main qui implique aussi que le tissage ne soit pas toujours parfait et que quelques irrégularités parsèment l'écharpe. C'est tout le charme du handwoven...et cela n'enlève rien à la qualité de l'écharpe et au maintien. Ces irrégularités ne sont qu'esthétiques.

De fait, l'écharpe m'a parue tout de suite très fine...le tissage étant très aéré : on voit le jour à travers. J'avoue, en prenant l'écharpe pour la déployer, avoir eu un peu peur de l’abîmer, la déchirer en la manipulant...novice en matière de handwoven il me fallait un peu surmonter mes craintes. Mais ce n'est qu'une impression, et le lin est un tissu très résis
tant.
Le lin est un tissu idéal pour porter lorsqu'il fait chaud, du fait de ses capacités de régulation thermique et d'isolation. En outre, c'est un tissu très soutenant . C'est aussi un tissu qui se froisse facilement (comme les vêtements) et qui est un peu rêche. Mais l'écharpe n'est pas raide contrairement à ce que l'on pourrait croire de prime abord.

hilla slings wrap diamond weaving pattern écharpe coton lin bambin handwovenJ'ai donc découvert une écharpe très différente de tout ce que j'avais pu manipuler jusqu'à présent. J'ai eu un peu plus de mal au début pour nouer correctement, faire l'ajustage pli par pli..une écharpe à la sensation de "légèreté" que j'avais un peu de mal à bien étaler sur le dos , surtout pour remonter le deuxième pan du DH tant elle semblait "flotter"..mais qui
accrochait un peu en même temps..
hilla slings wrap diamond weaving pattern écharpe coton lin bambin handwoven ..mais j'ai senti par contre tout de suite le coté  soutenant avec mon BB Koala de 12 kgs !

J'ai porté en multi-couches (Double Hamac inversé, Half Jordan's principalement car l'écharpe est courte) ,aussi bien pour sortir marcher que pour du portage plus ponctuel, et le soutien est constant.
J'ai également laissé BB Koala dormir presque 2 heures en nouage à une couche en kangourou simple (Rucksack carry) décentré et elle ne s'est pas affaissée, je n'ai pas eu besoin de resserrer mon nouage, ce qui confirme que l'écharpe est adaptée pour un bambin.
hilla slings wrap diamond weaving pattern écharpe coton lin bambin handwovenMontée en sling, l'écharpe assure un aussi bon maintien et glisse facilement dans les anneaux. Une très bonne surprise, d'ailleurs, je m'attendais à ce que cela "coince" un peu dans les anneaux, mais ce ne fut pas le cas.


En conclusion, une écharpe unique, "flottante" et pourtant solide malgré tout qui m'a conquise. Je sais également qu'au fil des utilisations, l'écharpe va s'adoucir ...et j'ai hâte ! Je l'apprécierai ainsi encore plus.
Retrouvez les précieuses créations Hilla Slings sur  Facebook
 Taru vous offre la possibilité de choisir vous même les couleurs, le tissage et la composition de vos écharpes, c'est le "luxe" d'une écharpe handwoven, alors allez vite voir son site et ses merveilles.


ma page fb est toujours là

lundi 19 janvier 2015

Test du Colima-sling de Colimaçon et Cie

colimaçon & cie
colimaçon et cie tissu écharpe coudre sling portage review avis colimaçon & cie
Il est temps que je vous parle de mon sling, ou plutôt du sling préféré de Papa Clyde, le Colima-Sling. Colimaçon et cie est une marque française, créée en 2007 par Alexa maman porteuse . Le coton est filé au Portugal, les tissus sont tissés dans les Vosges puis ils sont teintés, si besoin est, en Rhône-Alpes. Les écharpes et les slings sont confectionnés dans l'atelier Colimaçon à Grenoble. Et pour une meilleure qualité des produits, le coton et le lin utilisés par Colimaçon et cie sont certifiés d’origine biologique.

Le Colima-sling est un sling à plis non cousus de 2 m (taille standard), au tarif accessible et aux couleurs unies et vives.

 Chez nous, le sling, c'est depuis la naissance de BB Koala. Complément indispensable, aux yeux de beaucoup de porteurs, de l'écharpe, le sling  permet de porter dès la naissance (3.5 kgs), et jusqu'à 15 kgs selon la notice du fabricant. Un sling permet de pallier à une urgence, un imprévu, d'installer le bébé en une minute une fois que le pli est pris, tout en offrant une position complètement physiologique et confortable pour votre BB. Le sling est un portage asymétrique, qui sera donc plus ou moins toléré longtemps selon les porteurs et le poids du bébé.
colimaçon et cie tissu écharpe coudre sling portage review avis 
colimaçon et cie tissu écharpe coudre sling portage review avisLe colima-sling m'accompagne partout quand je sors, toujours posé sur mon siège de voiture ou fourré dans mon sac. Mais plus généralement, il est déjà sur moi, prêt à accueillir BB Koala. J'aime me prendre pour Miss France dans ces moments là.
Le colima-sling est le sling préféré de Papa, qui aime le fait qu'il s'étale complètement sur son épaule et que le tissu roule facilement dans les anneaux pour l'ajustage.

Le nôtre est vert anis et je ne me lasse pas de cette couleur lumineuse, au contraire je l'aime toujours plus ! Dommage qu'elle soit si dure à "attraper" en photo. (mais vous en avez de belles quand même, là )


colimaçon et cie tissu écharpe coudre sling portage review avis
bambine de 2 ans
Le sling permet de porter votre BB, votre bambin, votre Grand, et est d'un grand secours chez nous pour des portages de quelques minutes (finir un repas, un brin de vaisselle, aller nourrir les bêtes dehors, ..ou faire un câlin, tout simplement, ou l'endormir).
colimaçon et cie tissu écharpe coudre sling portage review avis
mini bb de 2 mois
 A ma grande surprise, BB Koala fait 12 kgs et on la porte encore sans difficultés, car le poids est bien réparti sur l'épaule et qu'elle s'enroule vraiment sur nous.Du coup chez nous, (surtout avec Papa), le sling c'est aussi du portage plus long, et des siestes immortalisées !
J'ai fait essayer mon Colima-sling à des copines qui ne connaissaient pas cette marque et elles ont été conquises.
Le Colima-sling permet de porter sur le ventre et sur la hanche , et Alexa vous a même préparé des vidéos pour vous aider. (il existe aussi le portage dos pour les plus expérimentées..)
Il est parfait si vous devez sortir plusieurs fois de la voiture avec votre BB, s'installe vite, se défait vite ! Je vous le conseille vraiment : reste sur vous sans encombrer ni empêcher de fermer votre veste, vous prenez votre enfant vous le mettez dans le sling, vous faites votre course, vous reposez BB dans son siège-auto, le sling ne touche pas par terre vous n'avez même pas besoin de l'enlever...


colimaçon & cie tissu écharpe sling coudre portage babywearing review test aviscolimaçon & cie safran couleur portage babywearing test review avis tissu coudre écharpeJ'aime beaucoup Colimaçon et Cie, c'est la marque que j'ai acquise en premier quand j'étais enceinte, pour coudre une écharpe longue jaune safran, Et un sling bleu turquoise. 



  Colimaçon et Cie organise très régulièrement des PROMO sur ses tissus au mètre, alors n'hésitez pas à guetter si ces tissus vous séduisent !


Prochain test détaillé : l'écharpe tissée main (handwoven) Hilla Slings coton-lin

 ma page Facebook J'voudrais juste dire un truc

Mon programme en 2015

J'ai relu le premier article de mon blog, intitulé "le tout premier"...

Aujourd'hui je vous écris enfin la suite, ou plutôt la réactualisation de cet article. Je voulais le faire depuis le Nouvel An, avec cette histoire de "résolutions" auxquelles il est difficile d'échapper mais que j'ai, moi, transformées en "souhaits"...
En effet, il y a beaucoup à dire sur ce qui fait ma vie et surtout, sur tout ce qui a changé depuis ce 6 septembre 2014.... Et comme c'est la nouvelle année, c'est encore plus l'occasion de "faire le point", et vous présenter ce qui est important, afin que vous me connaissiez mieux, afin que vous vous fassiez une idée plus précise de qui je suis , et afin, aussi , je l'espère, de vous donner envie de me lire encore longtemps.
Je précise que tout ce que je vais écrire, je ne pensais pas pouvoir l'écrire. Je ne pensais pas que cela arriverait, et je ne pensais pas que les choses prendraient cette tournure là....Mais l'ouverture de mon blog  , qui s'est faite dans la douleur et pour avoir une bouffée d'oxygène dans un quotidien de BB RGO qui nous étouffait, est finalement la plus belle chose personnelle qui me soit arrivée cette année...En parlant d'année, 2014 a été très difficile. Je fais la fière, je déconne parfois sur mon blog, c'est vrai, mais c'est pour mieux cacher toutes les galères ou les drames qui ont ponctué notre année. Mais bon maintenant, on est en 2015 et pour nous, hormis un BB Koala encore sous antibiotiques et traitements, elle a très bien commencé !

Tout d'abord, le plus important..... le RGO de BB Koala. 

On me demande  souvent comment va BB Koala, "où en est son RGO"...et bien contre toute attente, il se calme enfin.
J'ai attendu longtemps avant d'y croire, je voulais vérifier, être sûre, ne pas me réjouir pour ne pas être déçue, ne pas l'annoncer et ensuite devoir faire marcher arrière.... MAis après des semaines d'observation, je peux le dire officiellement... : le RGO se retire, doucement. Il est toujours là, il sera sûrement toujours là (comme moi). Mais il est beaucoup moins fort, beaucoup moins douloureux, perfide, omniprésent, sadique et obsédant.
Il se fait discret, se fait même oublier parfois plusieurs jours. C'est arrivé peu à peu courant novembre...et je ne l'ai pas remarqué tout de suite. Papa Clyde non plus. Et puis un jour, j'ai constaté que cela faisait quelques jours que BB Koala n'avait pas ...crié subitement, pas régurgité, pas roté 10 fois d'affilée, pas pleuré pendant des heures d'affilée.... Je me suis rendue compte que le Gaviscon dans le frigo n'avait pas bougé depuis quelques jours, et que BB pouvait manger plus varié sans être toute barbouillée et malade après...
Au final, aujourd'hui, j'ose dire que le plus dur est derrière nous", car avec 2 mois de recul, je pense pouvoir l'affirmer sans me tromper. J'espère, en tout cas. Je vous cache pas que je tends le dos. Et surtout, que je n'oublierai jamais qu'on a vécu 18 mois d'enfer. Gradués (une étape à 10 mois et 1/2, une autre vers 15 env.) , mais affreux, comme vous le savez si bien. ¨Plusieurs articles ici en témoignent, même si je n'ai pas tout mis en mots. Et ce n'est pas parce que maintenant, on souffle un peu, avec un semblant de vie "normale" (car il y en a des séquelles, et il restera l'empreinte douloureuse) que je ne sais plus ce que c'est, que tout est balayé, et que je ne peux plus comprendre désormais ce que vivent les parents de BB RGO.

Ensuite, le portage... si vous me suivez régulièrement sur Fb et sur mon blog vous voyez que j'en parle de plus en plus...C'est normal. Et autant vous prévenir, ce n'est pas prêt de s'arrêter, au contraire.
En effet, 2015 sera l'année du portage pour moi ! (comment ça, ça ne l'était pas déjà ?) J'ai décidé de devenir monitrice de portage. Cela faisait des années que je souhaitais le faire, mais j'ai rencontré différents obstacles sur lesquels je ne vais pas m'étendre.....Cette année, cela semble bon ! (vous avez vu je joue la prudence....chat échaudé craint l'eau froide, je suis du genre à n'y croire qu'une fois que c'est vraiment fait) . Je vous en dirai plus dès que je pourrai . Je suis toute excitée, même si je préfère ne pas en parler ! Mais cette formation va être la concrétisation d'un projet et la suite logique de tout ce que je partage avec vous, et de ce qui fait ma vie depuis des années.
Du coup, le portage étant ma passion, j'ai décidé d'en parler beaucoup dans mon blog, parce que j'en ai l'opportunité. Vous avez déjà dû, si vous êtes curieuse et assidue, voir passer quelques
review....sachez que je vais en faire plusieurs, au fil des semaines. Vous présenter différentes écharpes et porte-bébés, testés, prêtés, achetés, donnés, jouer les testeuses ...  Je suis un peu comme un enfant dans une confiserie, si vous voyez !
Aussi je vais accentuer ce que j'ai commencé en fin d'année.... : faire des tests d'articles de portage. Une rubrique à part entière .
Mais SURTOUT, surtout svp, si vous n’êtes pas porteuses et que vous aimez mon blog pour d'autres thèmes que le portage, ne partez pas ! Je suis et resterai toujours la même.
J'voudrais juste dire un truc ne se transforme pas en blog de portage. Et cela ne sera jamais le cas. Je vais développer cette activité et me professionnaliser, mais je reste la même, avec des centres d’intérêt variés, d'autres passions, comme l'allaitement par exemple, des sujets qui me tiennent à coeur, l'éducation bienveillante, l'environnement, la simplicité, le plaisir de vivre avec ses enfants, j'ai à coeur de vous transmettre des infos, de vous faire rire, aussi....Bref, vous aurez toujours plein d'autres articles que le portage.  Je ne change pas, je développe juste une branche qui me tient à cœur. C'est juste qu'il est possible que vous ayiez parfois 2 ou 3 articles à la suite qui seront des tests de portage. Ne vous en affolez pas, regardez avant, regardez après ! Vous pourrez continuer à trouver des idées de lecture, des conseils de parentalité, et des récits de maman miss catastrophe qui ne sait pas comment s'organiser !

portage maternage écharpe écrire porter bébé maternage écriture babywearing
A ce propos justement, je n'en ai pas encore parlé mais dans mon goût de l'écriture, il semble que mes écrits plaisent....
J'ai donc commencé 2015 par la préparation d'articles sur plusieurs thèmes pour la presse écrite... Je suis vraiment heureuse et très flattée d'une telle collaboration. Écrire pour d'autres lecteurs, écrire dans une revue....c'est une récompense à laquelle je ne m'attendais pas ! Surtout pas si vite..
Je ne peux pas vous en dire plus pour l'instant, mais vous serez informées, soyez rassurées.  Par contre, l'exercice demande rigueur et impératifs de délai, il est donc possible que parfois, je sois moins présente.
En fait pour résumer, il est possible que mon activité sur le blog soit + en dents de scie, les prochaines semaines. Parfois une rafale d'articles portage, parfois rien pendant une semaine. Je ne sais pas encore, la rentrée a eu lieu mais avec un BB Koala malade donc je n'ai pas encore eu une semaine "normale" pour pouvoir avoir un regard sur mon organisation et mes disponibilités !
Dans mes rêves les plus fous, je me vois écrire un livre... Serez vous étonnés si je vous dis que j'en ai déjà le sujet,  la trame, les grandes idées... ? Tout cela me fait encore peur, je ne suis pas du genre à me lancer sans filet. En plus , j'ai plusieurs proches qui m'y encouragent et qui y croient. Mais c'est dur de se projeter dans de telles idées quand les autres ont plus confiance en vous que vous n'en avez vous-même !

2015 est également encore une année "à la maison". Maman en congé parental et fière de l'être, ou plutôt maman au foyer et heureuse de l'être, car je ne conçois pas que cette situation s'achève un jour, et car j'aime VRAIMENT être à la maison à m'occuper de ma tribu et de tout ce que j'aime faire moi (même si Mon temps à moi est limité à peau de chagrin). BB Koala aura bientôt 2 ans, le temps passe vite et je n'ai pas envie d'y penser, le temps passe trop vite et pourtant nous avons longtemps voulu que ce soit le cas pour sortir de ce RGO ...Et en fait, si je m'autoproclame "maman au foyer", ce n'est pas par hasard mais bien parce que pour moi, cela sonne moi "provisoire" que maman en congé parental. Plus assumé, aussi, je trouve. Pleinement satisfaisant, en tout cas, pour moi.

Je lis aussi beaucoup (enfin ça aussi, c'est par périodes, là depuis Noël c'est nada) ; j'ai commencé à relire je ne sais plus quand, après des mois (des années ? ) de disette,  et comme en 2014 je vous présenterai des livres importants. Particulièrement des livres pour cheminer dans la parentalité. Les livres sont lus, ils sont là, les notes prises les photos faites... mais je veux faire ça "bien". Patience,...(j'dis ça pour vous, mais aussi pour moi). Mon p'tit doigt me dit d'ailleurs que parfois vous en profiterez doublement. Des RV médicaux qui grèvent mes après-midi ont le mérite de me permettre d'aller à la médiathèque très souvent ensuite pour me ressourcer. Au milieu des livres, dans le silence de la médiathèque, je foule la moquette, ravie.

J'allais carrément oublier de parler d'allaitement. Oui , j'allaite toujours BB Koala. C'est long n'est-ce pas .? Non, pas pour moi, pas pour nous. C'est notre allaitement à nous, notre norme. Pourquoi arrêterais-je quelque chose dont elle a besoin et qui ne lui fait que du bien ? J'aime en parler, mais ce n'est pas souvent. Car l'allaitement est vraiment une aventure qui me prend "aux tripes", mais qui est aussi la plus naturelle qui soit pour moi.

Enfin sachez que mon blog m'a donné confiance en moi. Je ne pourrai pas m'étendre sur ce sujet car cela semble bien personnel, tout d'un coup. Mais je me devais de vous dire que grâce à vous, toutes vos réactions, tous les messages que je reçois, les encouragements, les remerciements, les suggestions, je me vois désormais un peu différemment. Capable de faire quelque chose et de le faire bien. Capable de faire rire, moi qui ai toujours trouvé mon humour décalé et incompris !
Mon blog m'amuse, me ressource, me passionne, écrire est ma thérapie, écrire m'ouvre bien des portes, auxquelles je n'aurais même pas osé toquer. Je découvre aussi le monde de la blogosphère, j'en apprends certains codes, j'en joue certains jeux, mais pour moi, c'est écrire avant tout.

J'espère vous faire plaisir, encore, cette année. Vous donner des envies, vous amuser, vous transmettre mes joies, mes plaisirs, vous offrir d'autres regards, vous proposer des" chemins alternatifs" ...Merci à vous d'être là, d'avoir confiance en moi, vous n'imaginez pas à quel point ce blog est en train de changer ma vie. La forme va un peu changer, le fond sera un peu différent, mais ce sera toujours le blog que vous avez commencé à lire, le 6 septembre 2014.

un p'tit ps en édit : si vous voyez des articles dans d'autres langues que le français (en portugais notamment) : ne vous inquiétez pas, cela fait partie de mes nouvelles activités !!

 ma page fb est



dimanche 18 janvier 2015

capu'chouette !

portage bébé bambin capu'chouette capuchouette capuchon capuche chapeau hiver tête fidella écharpe protéger tête froid

L'hiver est là, et même s'il ne fait pas très froid à 'heure où j'écris cet article, il ne fait néanmoins plus assez bon pour sortir sans se couvrir la tête.
BB Koala a plusieurs bonnets (mais + elle en a , + on les égare) , mais pas de cagoule. Elle sort également souvent portée, et dans ce cas ne peut pas mettre de blouson, comme le savent les porteuses. Il me fallait donc un couvre-chef qui fasse à la fois bonnet, cagoule si possible, et qui tienne chaud dans le cou.
Je m'étais mise en quête d'un patron et d'un tuto sur internet, prête à braver tous les obstacles en bonne pseudo-couturière que je suis, lorsque j'ai découvert Capu'chouette.



Capu'chouette, c'est "Virginie, maman de 5 enfants : des jumelles de 10 ans, une princesse de 6 ans, et des jumeaux garçon et fille de 11 mois ! Je suis couturière de métier, c'est ma maman qui m'a fait découvrir la couture toute petite ! Pour l'organisation, je fais ma couture la nuit, ou le we, Papa faisant la nourrice ! J'ai aussi inventé mon double sling qui m'a été très pratique ! Je réfléchis à  un autre double portage pour mes loulous de 11 mois".

La capu'chouette est une grand bonnet, ou plutot une capuche, fixée à un plastron. La capuche est taillée en pointe ce qui fait que votre BB ressemble à un petit lutin, c'est trop mignon. Au bout de la pointe, du tissu tout doux et des perles (rassurez vous, votre BB /bambin ne cherchera pas à les manger, elles sont loin dans son dos).

portage bébé bambin capuchouette capuchon capu'chouette capuche chapeau hiver tête protégerL'intérieur de la capu'chouette est en tissu très doux, moelleux et douillet comme l'intérieur de certains vêtements d'hiver (j'ai le même tissu dans le blouson de ma Grande, et dans la combinaison de BB Koala).
L'extérieur est du tissu, en l’occurrence du tissu d'écharpe ! (pour les fans de portage, vous aurez reconnu la superbe Néobulle Louis). En effet, je me suis fait plaisir et j'ai saisi l'occasion de faire une capuche assortie à l'une de mes écharpes préférées. Néanmoins, vous pouvez choisir entre plusieurs tissus, et pas forcément d'écharpe d'ailleurs. . Et petite précision au cas où vous auriez un doute : non, vous ne sacrifiez pas votre écharpe , c'est Virginie qui fournit le tissu si elle l'a !
Vous pouvez même, si vous avez un tissu fétiche chez vous, le fournir à Virginie pour qu'elle le transforme. On a tous un tissu qui nous rappelle des souvenirs, ou qui a été donné par quelqu'un de cher, que l'on utilise plus mais que l'on ne veut pas donner ni jeter...

portage bébé capuchouette capuchonbambin capu'chouette capuche chapeau hiver tête protégerLa Capu'chouette se ferme par un système de deux pressions sur une languette. Cela tient bien et cela permet que la gorge soit "à l'air". Néanmoins, il aurait été préférable que la languette soit un chouilla plus longue, car j'ai du mal à bien fermer lorsque BB Koala est dans l'écharpe (et que donc je ne suis pas vraiment en face d’elle avec beaucoup de place.) Mais une fois que le coup de main est pris ce n'est plus un problème, et les pressions tiennent parfaitement.
portage bébé bambin capuchouette capuchon capu'chouette capuche chapeau hiver tête protéger
 Ce que j'aime aussi, c'est que la capuche elle-même est réglable grâce à un système de resserrage par cordon. Vous pouvez ainsi ajuster la capuche à la taille exacte de la tête de votre BB et vous êtes sûre que même en cas de coup de vent, ou de "tirage de capuche", elle ne s'enlèvera pas. BB Koala a essayé une fois ou deux de tirer en arrière pour l'enlever (elle n'est pas fan des bonnets), elle n'y est pas arrivée. Le cordon est assez long pour s'adapter à des têtes différentes. D'ailleurs, la bonne surprise de ma capu'chouette est qu'elle est évolutive et multi-taille et que je sais qu'elle ira encore à BB Koala l'an prochain. Une agréable surprise ! (pour la petite histoire, ma Grande Fille l'a essayée, et elle lui va aussi)

La capu'chouette est LE bonnet que l'on met désormais quand l'on sort et que je vais porter BB Koala, car comme je vous l'ai dit, je ne peux pas la porter en manteau et un bonnet "seulement", ce n'est pas assez chaud. La capu'chouette m'évite de lui mettre un col roulé ou de devoir trouvé une astuce pour bien lui protéger le cou et les épaules (ce qui dépasse quand on porte BB en fait). En outre, lorsqu'il ne fait pas très froid mais que l'on veut être prudent quand même, la capuc'chouette sur un gilet, et hop dehors.
La capu'chouette est d'ailleurs très adaptée en voiture, dans le siège-auto, cela ne fait pas de grosse épaisseur sous les sangles de la ceinture tout en permettant à BB de garder sa tête au chaud.
Bref, la capu'chouette est devenue indispensable et fait sensation partout où l'on passe, je crois que les gens prennent BB Koala pour un lutin ! Elle a souvent des compliments et des saluts extasiés ;-).

N'hésitez donc plus et allez faire un tour sur la page de Capu'chouette, d'ailleurs il y a d'autres petites merveilles, des moufles, des chaussons, mais aussi des porte-bébés, des lingettes.. ! Les tissus (et le travail de Virginie) vont vous faire rêver.

ma page fb à moi, c'est toujours